Comment reconnaitre une plaque induction et vitrocéramique ?

Plaque vitrocéramique ou induction ? Comment les reconnaitre ? Quelles différences ?

Parfois confondues, la plaque induction et la plaque vitrocéramique sont pourtant deux solutions différentes.

Comment fonctionne une plaque à induction ?

Cette solution fonctionne grâce à l’induction électromagnétique. Pour faire simple, un flux de champ magnétique permet de créer une force électromotrice au sein d’un conducteur électrique qui va alors produire de l’énergie. Dans le cas d’une plaque à induction, l’énergie produite est de la chaleur.

La plaque à induction fonctionne avec des ustensiles équipés d’une partie conductrice. Autrement dit, si vous utilisez une vieille casserole, aucune chaleur ne risque de se dégager.

Les principaux avantages de la plaque induction sont :

  • Sa rapidité de chauffe
  • Sa très faible inertie (la plaque refroidit rapidement après son arrêt), ce qui permet d’augmenter et de diminuer la puissance avec un effet quasi immédiat
  • Risque de brûlure réduit puisque si on allume la plaque sans installer un ustensile adapté, elle ne chauffe pas
  • Très bon rendement

Sachez que le surface d'une plaque induction est de la vitrocéramique.

Comment fonctionne une plaque vitrocéramique ?

Il existe trois types de plaques vitrocéramiques :

  • À foyer radiant : des résistances électriques permettent de chauffer par rayonnement et par conduction
  • À foyer halogène : une lampe à filaments de tungstène qui chauffe par rayonnements infrarouges
  • À foyer à induction : celle que nous venons de présenter ci-dessus

Seulement, au quotidien, quand on parle de plaque vitrocéramique, il s’agit généralement d’une plaque à foyer radiant ou halogène. Tandis qu’on utilise le terme plaque à induction sans préciser l’aspect vitrocéramique.

Les plaques à foyer radiant ou halogène sont plus abordables que les plaques à induction. Par contre, leur inertie est plus prononcée, et elles mettent plus de temps à refroidir. Le risque de brûlure est également plus élevé, car la plaque chauffe dès que vous l’allumez.

Technique pour différencier la plaque induction des autres plaques vitrocéramiques

Si vous avez lu l’article depuis le début, vous avez probablement deviné la technique pour distinguer une plaque à induction d’une plaque vitrocéramique. Il suffit d’activer la plaque sans rien dessus, et si le foyer devient rouge et chauffe, alors il s’agit d’une plaque vitrocéramique, sinon il s’agit d’une plaque induction.

Quelle plaque de cuisson consomme le plus d'électricité ? 

Lorsque vous choisissez un type de plaque de cuisson, la consommation électrique de cette dernière est très importante à considérer aujourd'hui. En effet, le prix de l'électricité ne cesse d'être en hausse (0,1740 €/kWh en 2022) et nos nouvelles installations doivent nous permettre de faire des économies en fonction du tarif de l'électricité.

Vitrocéramique ou induction : qu'est-ce qui consomme le plus ? 

Les plaques à induction sont plus coûteuses à l'achat et nécessitent d'investir dans de nouveaux ustensiles de cuisine. C'est souvent ce critère qui fait pencher pour des plaques vitrocéramiques. Pourtant, l'induction avec une puissance de 2000 à 3700 W est beaucoup moins énergivore que le vitrocéramique (1200 à 2700 W). Vous serez gagnant dans la durée et aurait tôt fait de rentabiliser cet investissement important.  

Les astuces pour payer moins cher son électricité quand on cuisine. 

Vous pouvez faire baisser le montant de votre facture en choisissant l'option heures pleines et heures creuses. En vous organisant pour cuisiner sur les créneaux les moins chers, vous ferez de sacrées économies. 

En outre, avec un équipement neuf, vous pourrez plus facilement choisir un forfait d'électricité 6 kVA qui est le moins cher, chez l'ensemble des fournisseurs d'électricité.

Conclusion : laquelle choisir ?


Avantage à la plaque à induction, qui permet de chauffer plus rapidement, ajuster la chaleur plus précisément qu'avec une plaque vitrocéramique, et consomme moins d'énergie. Les 2 sont faciles à nettoyer (gros avantage par rapport au gaz !).

Pour ce qui est du coût, une plaque à induction reviendra un peu plus cher à l'achat, et vous devrez vous équiper avec des poêles spéciales induction. D'un autre côté, elle consomme moins d'énergie ce qui permet de rentabiliser votre investissement au bout de quelques années.

Sachez aussi qu'on trouve maintenant des plaques à induction à des prix tout à fait accessibles et très faciles à installer. 


Voici une très bonne vidéo qui compare les avantages / inconvénients de chacune :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.