Comment reconnaitre une plaque induction et vitrocéramique ?

Plaque vitrocéramique ou induction ? Comment les reconnaitre ? Quelles différences ?

Parfois confondues, la plaque induction et la plaque vitrocéramique sont pourtant deux solutions différentes.

Comment fonctionne une plaque à induction ?

Cette solution fonctionne grâce à l’induction électromagnétique. Pour faire simple, un flux de champ magnétique permet de créer une force électromotrice au sein d’un conducteur électrique qui va alors produire de l’énergie. Dans le cas d’une plaque à induction, l’énergie produite est de la chaleur.

La plaque à induction fonctionne avec des ustensiles équipés d’une partie conductrice. Autrement dit, si vous utilisez une vieille casserole, aucune chaleur ne risque de se dégager.

Les principaux avantages de la plaque induction sont :

  • Sa rapidité de chauffe
  • Sa très faible inertie (la plaque refroidit rapidement après son arrêt), ce qui permet d’augmenter et de diminuer la puissance avec un effet quasi immédiat
  • Risque de brûlure réduit puisque si on allume la plaque sans installer un ustensile adapté, elle ne chauffe pas
  • Très bon rendement

Sachez que le surface d'une plaque induction est de la vitrocéramique.

Comment fonctionne une plaque vitrocéramique ?

Il existe trois types de plaques vitrocéramiques :

  • À foyer radiant : des résistances électriques permettent de chauffer par rayonnement et par conduction
  • À foyer halogène : une lampe à filaments de tungstène qui chauffe par rayonnements infrarouges
  • À foyer à induction : celle que nous venons de présenter ci-dessus

Seulement, au quotidien, quand on parle de plaque vitrocéramique, il s’agit généralement d’une plaque à foyer radiant ou halogène. Tandis qu’on utilise le terme plaque à induction sans préciser l’aspect vitrocéramique.

Les plaques à foyer radiant ou halogène sont plus abordables que les plaques à induction. Par contre, leur inertie est plus prononcée, et elles mettent plus de temps à refroidir. Le risque de brûlure est également plus élevé, car la plaque chauffe dès que vous l’allumez.

***

Voici une très bonne vidéo qui compare les avantages / inconvénients de chacune :

Technique pour différencier la plaque induction des autres plaques vitrocéramiques

Si vous avez lu l’article depuis le début, vous avez probablement deviné la technique pour distinguer une plaque à induction d’une plaque vitrocéramique. Il suffit d’activer la plaque sans rien dessus, et si le foyer devient rouge et chauffe, alors il s’agit d’une plaque vitrocéramique, sinon il s’agit d’une plaque induction.


Voir aussi : Meilleure plaque à induction : Laquelle choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *