Quel materiel utiliser pour pâtisser et préparer des gâteaux maison ?

Le matériel pour pâtisser

Lorsque j’ai commencé à sérieusement me mettre à la pâtisserie, j’achetais des moules à gâteau au coup de cœur. Résultat de mes achats compulsifs, un encombrement maximum de ma cuisine et l’agacement maximum de mon mari, lol! Au final, beaucoup de ces objets sont restés inutilisés et ont été revendus en brocante. Je vous conseille donc de vous équiper au fur et à mesure de vos besoins.

Investissez dans des ustensiles de qualité, mais sans vous ruiner !

Par contre, privilégiez la qualité ! C’est vraiment un gage de confort et de réussite. Personnellement, j’ai une préférence pour les ustensiles professionnels. Ça n’engage que moi, cependant, je ne suis pas trop fan de ceux vendus en grande surface, que je trouve trop gadgets et moins solides.

Afin que vous puissiez vous faire une idée, j’ai listé ci-dessous le matériel que j’utilise fréquemment pour préparer mes gourmandises maison. Bien-sûr, cette liste est non exhaustive, et surtout, au fur et à mesure, vous adopterez vos propres habitudes.

* = matériel indispensable.

Le matériel électrique

1/ *Un four qui fonctionne bien, pas de pâtisserie sans ! La cuisson est une étape importante dans la réussite d’un gâteau, avec un four qui chauffe mal, il risque de ne pas cuire uniformément ou même de brûler.

2/ *Une balance digitale, INDISPENSABLE ! A part pour le gâteau au yaourt, bien-sûr, sinon, je ne pâtisse pas sans. C’est bien plus précis qu’une balance mécanique ou qu’un verre doseur. En ce qui concerne le verre doseur, gardez-le uniquement pour les liquides car il mesure en volume.

3/ *Un minuteur, nomade ou intégré au four. Il est très utile pour programmer le temps de cuisson, le temps de repos des pâtes etc. En tous cas, c’est un allié pour éviter les gâteaux trop cuits.

4/ Une calculatrice, pour multiplier et diviser. Je préfère m’en servir que de faire une erreur de dosage. Pas top de se retrouver avec un gâteau trop sucré, dans lequel on aurait ajouté trop de sucre. Ou même trop dense, parce qu’on aurait mis plus de farine que nécessaire.

5/ Un robot pâtissierpratique et confortable. Ce que je retiens avant tout c’est l’autonomie. En effet, parce qu’il libère les mains, je peux m’occuper d’une autre préparation pendant que le robot travaille. De plus, il est plus performant qu’un batteur électrique de ménagère, on obtient par exemple, une meringue lisse et qui se tient en bien moins de temps. Il aère aussi mieux la pâte à gâteau qu’un batteur électrique.

Les accessoires inclus avec mon robot :

  • Une cuve (bol) amovible, j’en ai un de 5 litres.
  • Un fouet, pour fouetter (meringue, crème chantilly…)
  • Une feuille pour malaxer la pâte (cookies, sablée, pâte brisée…).
  • Un crochet pour pétrir la pâte (à pain, à viennoiseries…)

Vous en trouverez vendu avec une multitude d’accessoires, je vous invite à faire simple et à vous contenter des accessoires utiles à la pâtisserie (sauf si, vous êtes sûr que le hachoir à viande vous sera utile).

6/ Un batteur électrique, idéal pour fouetter les petites quantités, de plus, il travaille évidemment plus vite qu’un fouet manuel et c’est moins fatiguant. Par contre, son inconvénient est qu’il est mono tâche, on a besoin de ses deux mains, une qui tient le bol et l’autre le batteur. Cependant, je l’utilise plus souvent que mon robot pâtissier.

Pour débuter, je vous conseille d’acheter un batteur électrique. Il prend moins de place, et surtout, il est moins cher qu’un robot pâtissier.

Les ustensiles

7/ *Des récipients de différentes tailles, saladiers, bols etc. J’en possède plusieurs et de différentes tailles. Un grand qui sert de bol principal pour la préparation de la recette et des plus petits pour peser les ingrédients séparément.

8/ *Un fouet manuel ou à main, pour fouetter, (incorporer de l’air dans une préparation) et aussi pour simplement mélanger. Il faut bien le choisir, si vous avez la possibilité d’investir dans un fouet professionnel, faites-le ! J’ai toujours été déçue par les fouets vendus en grandes surfaces, ils se détériorent assez vite et sont trop souples. J’ai mon fouet professionnel depuis 2011, il est toujours intact.

9/ Un tamis, pour tamiser les ingrédients en poudre, tels-que la farine, la levure, le cacao en poudre etc. Je dois avouer que je ne le fais pas systématiquement, toutefois, le faire diminue le risque d’avoir des grumeaux et facilite le mélange.

10/ *Une maryse pour mélanger délicatement la pâte, pour racler les bords et le fond de votre saladier et d’autres utilisations.

Dorer

11/ *Des pinceaux, il me semble que j’en ai au moins trois. Je m’en sers, entre autre, pour beurrer les moules, dorer les viennoiseries et imbiber les gâteaux avec du sirop.

12/ Des couteaux : *Un couteau d’office, c’est un petit couteau pour couper le beurre, les fruits etc. Un grand couteau pour diviser la pâte à viennoiserie ou concasser le chocolat et les fruits secs. Un couteau scie ou couteau à génoise, c’est un long couteau avec des dents qui sert à couper les gâteaux en disques afin de les garnir de crème.

Dressage de la pâte à choux

13/ Des poches à douille et des douilles, pour entre autres, dresser sur la plaque, la pâte à choux. Également, pour garnir, fourrer et décorer avec de la crème.

14/ *Un rouleau à pâtisserie, pour abaisser (étaler) la pâte à biscuits et la pâte à tarte. J’ai acheté le mien à moins de 10€ en grande surface, il est en bois plein et me convient parfaitement.

Préparation de biscuits

15/ Des emporte-pièces, j’ai une grande boîte remplie! Chiffres, lettres, noël, rond, carré, cœur etc. Il y en a pour tous les goûts, mes enfants et moi adorons préparer des biscuits.

16/ Une râpe micro-plane, pour faire des zestes fins d’agrume à ajouter à la pâte avant cuisson, ou à parsemer sur un gâteau, ça ajoute de la saveur et une touche déco. Un zesteur classique fait aussi l’affaire, cependant, les zestes seront plus épais.

17/ *Des moules et des plaques à pâtisserie de formes et de tailles différentes. Je préfère les moules en métal car ils conduisent mieux la chaleur et ils donnent le doré à la croûte du gâteau.

Pour les gâteaux maison de tous les jours, j’utilise de préférence *mon moule à manquer (moule rond) ; mon moule à cake ; ma plaque à pâtisserie pour cuire mes biscuits et mon moule à muffins avec des caissettes en papier pour faire des cupcakes.

18/ Des cuillères à glace, l’ustensile détourné que j’aaadore! Une cuillère à glace, initialement, c’est pour servir de la glace, toutefois, elle très utile en pâtisserie pour répartir équitablement la pâte dans les moules à cupcakes ou pour faire des cookies de tailles identiques.

19/ Du papier sulfurisé, pour tapisser un moule de papier cuisson, afin de s’assurer que le gâteau se démoulent parfaitement. J’ai aussi un tapis de cuisson réutilisable que j’utilise pour que mes biscuits ne collent pas à la plaque à pâtisserie.

20/ Des spatules pour étaler et lisser la pâte à gâteau, les crèmes etc. J’en ai plusieurs et de tailles différentes, cependant, ma préférée est la spatule coudée qui est en photo ci-dessus.

21/ *Des grilles, elles me sont indispensables ! Avez-vous déjà remarqué la condensation d’eau quand on démoule un gâteau chaud sur une assiette ? Sur une grille, les gâteaux refroidissent uniformément, parce que la chaleur s’échappe même par le bas. Une grille est aussi utile pour napper les gâteaux, je mets un grand plateau en dessous pour récupérer le glaçage.


Voilà, je pense que j’ai fait le tour. J’espère vous avoir éclairé, en tous cas, n’hésitez pas à me poser des questions en commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.