comparatif cuiseur riz

Meilleur cuiseur de riz : Lequel choisir ?


Vous en avez marre de rater la cuisson du riz à la casserole ?
Vous envisagez d’acheter un cuiseur de riz, mais vous êtes perdus dans la jungle des marques d’électroménager ?

Nous sommes là pour vous aider à faire le tri !

Pourquoi investir dans un cuiseur à riz ?

Contrairement à la cuisson du riz à la casserole, le cuiseur de riz -qu’on appelle la plupart du temps rice cooker, ou autocuiseur- présente plusieurs avantages.

Un gain de temps considérable

En cuisant votre riz au rice cooker, nul besoin de surveiller la cuisson : on met l’eau et le riz dans la machine, on ferme le couvercle, on appuie sur un bouton et la machine fait tout le travail de façon autonome. Vous êtes donc indépendant.e.

C’est un avantage, surtout si vous êtes amenés à vous en servir souvent !

La facilité d’utilisation

La cuisson du riz fait souvent débat : quel temps de cuisson, quel riz, quel température de l’eau ? Avec un cuiseur de riz, aucune question à se poser, un seul bouton sur lequel appuyer. La cuisson est homogène, constante : avec un cuiseur, pas de mauvaise surprise.

Le service est également facilité : nul besoin d’égoutter le riz. La cuisson est parfaite et le rice cooker a l’avantage de maintenir le riz au chaud. De plus, la plupart des appareils sont livrés avec une spatule de service et une cuve amovible. Et grâce aux poignées qui isolent la chaleur, adieu les brûlures !

Un nettoyage facile

L’un des inconvénients de la cuisson du riz à la casserole est aussi le nettoyage : entre grains de riz et mousse de cuisson qui colle, il faut parfois laisser tremper sa casserole longtemps avant de pouvoir la nettoyer.

A l’inverse, la cuve anti-adhésive de l’autocuiseur vous permet de la nettoyer en deux coups d’éponge. La plupart des cuves passent également au lave-vaisselle.

Un appareil pratique

Le cuiseur de riz est souvent un appareil au design moderne et épuré. L’appareil est léger, et s’intègre aussi bien dans le décor de votre cuisine que dans un placard où on le rangera après chaque utilisation. Sa taille raisonnable permet de le ranger comme de le laisser sorti !

Cuire du riz… Et pas que !

Si la cuisson du riz est la fonction première pour laquelle vous avez décidé d’investir dans un autocuiseur, sachez que la machine n’accueille pas que du grain, mais aussi tout type d’aliment ! Beaucoup de modèles incluent désormais un livre de recette, dans lequel vous trouverez des inspirations de recettes autres que du riz.

Comparatif des meilleurs cuiseur de riz : 
Notre Top 3

Après plusieurs heures de recherches, l’examen approfondi d’une trentaine de modèles et grâce à notre expérience, nous en avons retenu 3.

Nous essayons toujours de vous présenter les meilleurs dans leur catégorie (pour les petits budgets, ceux qui recherchent la qualité, etc.). Comme ça, il y en a pour tous les goûts 😉

1. Rice Cooker Philips

- Le meilleur rapport qualité prix -

Pour quiconque tâtonne encore avec les rice cookers, le Phillips HD3011/08 est une référence idéale en raison de sa facilité d’utilisation et de son petit prix. Facile à utiliser, rapide, design sobre… Un allié idéal !

On aime :

  • Les couleurs sobres de ce modèle
  • La grande capacité, parfaite pour faire du riz pour toute la famille !
  • L’arrêt automatique de la cuisson une fois finie
  • Le maintien au chaud du riz pendant 12 heures maximum

On n'aime pas :

  • Le manque de technologie de ce modèle

Ce que disent les consommateurs


L’absence d’un bouton on/off est inconfortable, et la cuve a tendance à déborder facilement… Si la machine est facile à utiliser dans son fonctionnement, en pratique, elle n’est pas forcément au point.

L'avis de la rédaction


Si le cuiseur de riz de Philips est plébiscité par un grand nombre de consommateurs et présente des qualités évidentes, quelques défaillances de fonctionnement nous refroidissent un peu ! C’est dommage, car certaines caractéristiques comme le maintien au chaud et l’arrêt automatique de la cuisson sont des vrais atouts.

2. Cuiseur à riz Yum Asia Panda

- La meilleure qualité -

Ce mini rice cooker venu tout droit du Japon est l’allié idéal des couples amateurs de sushis. Léger, petit, pratique, et joli, il a sa place dans un petit appartement ou un studio ! Un rice cooker comme ceux utilisés en Asie.

On aime :

  • Sa technologie de cuisson en 7 phases distinctes
  • Pot en céramique (maintient mieux la chaleur)
  • Accessoires de qualité
  • Il cuit le riz de façon très homogène et beaucoup + gonflé, comme en Asie
  • Faible encombrement
  • Pas de problème de riz collé au fond

On n'aime pas :

  • L’absence de notice en français ! Pour cuisiner avec le Yum Asia Panda, la maîtrise de l’anglais est un plus…
  • Sa faible contenance, qui en fait une machine adaptée à des petits foyers. On ne peut cuire qu’1 à 3 portions de riz.

Ce que disent les consommateurs


Tous les utilisateurs sont satisfaits, et soulignent la même chose… Un petit cuiseur de riz, trop petit même,  et un mode d’emploi pas toujours compréhensible.

L'avis de la rédaction


L’autocuiseur Yum Asia Panda est fidèle à son image : petit, pratique, ludique, et surtout très performant, cette machine venue tout droit d’Asie est infaillible. Elle ne prendra aucune place dans vos placards ou dans votre cuisine, ce qui est un véritable atout si vous ne disposez que d’une petite surface. En revanche, il faut pouvoir se le permettre… car le budget est élevé.

3. Cuiseur de riz à vapeur Arendo

- Le moins cher -

Si on ne devait retenir qu’une caractéristique du cuiseur de riz Arendo, ce serait sans conteste son esthétique. Design moderne, épuré et élégant, ce cuiseur sera un élément à part entière de votre cuisine qui aura parfaitement sa place sur un plan de travail.

On aime :

  • Sa grande capacité
  • Son petit prix
  • Son petit poids, puisque ce cuiseur à riz a une cuve inox, un des métaux les plus légers.

On n'aime pas :

  • Le maintien au chaud des aliments n’est réellement efficace que 15 minutes

Ce que disent les consommateurs


Les consommateurs sont satisfaits de ce modèle, qui répond à leurs besoins. Le seul défaut qui a pu être observé est le volume de la machine, qui prend trop de place… Attention également à bien mettre la cuve avant de brancher l’appareil, sans quoi celui-ci risque de dégager de la fumée.

L'avis de la rédaction


Le cuiseur à riz Arendo se démarque à tout point de vue : un tout petit budget, une esthétique soignée, des caractéristiques techniques plus que satisfaisantes alliant légèreté, facilité d’utilisation, ergonomie et design… Cet appareil a tout pour plaire aux amateurs de riz !

Comment choisir son cuiseur riz


Avec la quantité de cuiseurs de riz proposés sur le marché, pas évident de s’y retrouver et de savoir quel appareil adopter. Pour savoir comment choisir son rice cooker, il est donc important de savoir quels critères sont les plus importants pour vous.

La taille de la cuve

La contenance d’un rice cooker peut beaucoup varier d’une machine à l’autre et doit s’adapter à vos besoins. Si vous vivez seul ou à deux, pas besoin d’avoir une cuve de plus d’un litre, surtout si vous vivez seul(e). Car dit dit grande cuve dit prise de place, et vous pourriez vous retrouver encombré… A l’inverse, si vous êtes une famille nombreuse et que vous faites très souvent du riz en quantité, vous aurez besoin d’une cuve entre 3 et 3 litres.

Le budget

Toutes les machines ne se valent pas, et au niveau du budget non plus ! Et pourtant, le prix d’un rice cooker ne détermine pas nécessairement sa qualité. Une machine tout à fait correcte et correspondant à des besoins basiques pourra être très abordable et pourtant assez peu chère, quand une machine répondant à de plus hautes exigences verra son prix augmenter également, souvent en raison d’une technologie de pointe. C’est notamment le cas des autocuiseurs japonais, doté souvent de multiples fonctions de cuissons adaptées à des recettes précises.

Le poids de l’autocuiseur

Si ce n’est pas la première caractéristique qu’on regarde, le poids de l’autocuiseur peut faire une grande différence ! Là encore, c’est en fonction de vos besoins et surtout de l’espace dont vous disposez. Si vous êtes pourvu.e.s d’une grande cuisine et que vous avez un usage très régulier de votre rice cooker, le laisser sur le plan de travail ne sera pas un problème, et alors le poids non plus. Cependant, si vous êtes amenés à le sortir et le ranger dans un placard à chaque utilisation, le poids peut rapidement devenir un inconvénient…

Les fonctionnalités du rice cooker

Un rice cooker cuit du riz. Certes, mais parfois, ils cuisent également des légumes, des poissons, des viandes… Selon vos habitudes de cuisine, avoir en plus de la cuve un panier vapeur peut être une caractéristique incontournable et un gain de temps considérable !

L’ergonomie de l’appareil

L’ergonomie d’un rice cooker fait sa praticité. Avoir une poignée peut être pratique, si vous le déplacez souvent. Si tous les autocuiseurs sont maintenant dotés d’une cuve antiadhésive, ce qui permet d’éviter que le riz colle au fond, il faut toutefois vérifier que celles-ci sont bien amovibles et passent au lave-vaisselle.

On préfèrera également des cuves à double-paroi, afin d’éviter les brûlures !

Les accessoires inclus

La plupart des rice cookers sont vendus avec des accessoires pour vous faciliter la vie : une spatule pour le service, un verre doseur pour les quantités ou encore un livre de recette qui vous apprendra comment cuisiner au cuiseur de riz… Et pas seulement du riz, mais aussi diverses céréales et des légumes.

Cuiseurs de riz japonais : attention aux modèles pas chers

Les cuiseurs de riz japonais ont, pour des raisons évidentes, une excellente réputation. Le riz faisant partie intégrante des habitudes alimentaires des Japonais, au même titre que le pain chez nous, il arrive que les foyers japonais en cuisinent plusieurs fois par jour. De fait, leur cuiseur à riz est sollicité en permanence.

Acheter un cuiseur japonais en France peut-être tentant, et pourtant s’avère rapidement onéreux, surtout si on choisit d’importer sa machine. Il faut compter des frais de port, des frais de douanes, faire attention aux différents voltages entre France et Japon…

C’est pourquoi si vous trouvez un modèle de cuiseur de riz japonais dont le prix est particulièrement bas, soyez vigilants à ce que la machine soit aux normes et conforme à ce que vous attendez. De plus, si vous souhaitez acheter un cuiseur de riz exclusivement pour vos soirées japonaises, sachez qu’un cuiseur vapeur traditionnel fera tout aussi bien le travail… A condition de choisir le bon riz et de suivre une recette !

Les meilleures marques

Plusieurs marques de cuiseurs de riz se distinguent, que ce soit en termes de caractéristiques techniques ou d’expérience consommateur.

  • Tupperware se démarque avec des cuiseurs de riz en plastique passant exclusivement au micro-ondes.
  • Seb fait de la simplicité et de la praticité sa marque de fabrique, avec des rice cookers ergonomiques et légers.
  • Tefal propose une gamme de rice cookers plus haut-de-gamme, qu’il s’agisse de technologie ou de prix.
  • Chez Moulinex, une marque de référence française, le rice cooker est sobre et pratique
  • Russell Hobbs propose également des modèles fonctionnels et accessibles.
  • Cuisinart, représentés par Paul Bocuse, propose des modèles haut-de-gammes au design plus professionnels.
  • Enfin, la marque japonaise Zojirushi est une référence pour les amateurs de sushi et propose des modèles de gammes variées, répondant à tous les critères possibles.

Conclusion : quel rice cooker choisir ?

Le cuiseur de riz Arendo reste notre coup de coeur. Il répond parfaitement à tous les exigences qu’on peut rencontrer : optimisation d’utilisation, esthétique soignée, petit budget, sans parler de sa cuve permettant de cuisiner pour 6 personnes maximum, antiadhésive et à double paroi pour éviter de se brûler. Le meilleur rapport qualité-prix !

Pour des amateurs de riz mais contraints par la place, le mini rice cooker Yumi Asia Panda est une valeur sûre. Sa technologie de pointe et sa petite taille en font un grand allié pour des repas autour du riz… A condition de pouvoir se le permettre financièrement, car cet appareil n’est pas très abordable.

Enfin, le rice cooker Philips est pratiquement une valeur sûre. Facile à utiliser, disposant d’une fonction de maintien au chaud, une cuve antiadhésive de large contenance, ergonomique avec sa poignée, c’est un excellent appareil pour débuter en toute confiance.